Historique de la société

L'avenir des voitures passe par Feu Vert...

Pour le bien-être des automobilistes, Feu Vert est resté fidèle depuis de 45 ans à sa mission.

La mission Feu Vert : permettre à tous les automobilistes d'équiper et d'entretenir leurs véhicules dans les meilleurs conditions de prix, qualité, délais et proximité.

1972 à 1978 : les fondations

Le début des années 70 voit l'extraordinaire développement du libre-service.

  • C'est en partant de ce constat que Messieurs Arcan créent le premier centre auto Feu Vert en 1972 à Ecully, près de Lyon. 

D'emblée Feu Vert choisit pour cible les 18-35 ans, suit leur courant et leur gaieté en restituant le droit à la passion pour la voiture. Les jeunes découvrent un magasin aux linéaires et aux couleurs éclatantes, très riches en accessoires qui rappellent le monde du rallye et de la course automobile.

Le succès est immédiat et trois autres centres Feu Vert sont ouverts dès 1973 dans la banlieue parisienne.

Au départ l'offre est surtout concentrée autour des accessoires et des pneumatiques, une offre que Feu Vert accroît sans cesse en développant le libre-service dans chacun de ses centres auto dans l'idée de développer parallèlement ses prestations en ateliers. Pari gagnant : cette activité connait un véritable boom dans le milieu des années 70 avec l'arrivée de l'autoradio et le renforcement de la législation en matière de sécurité routière. Les chiffres parlent d'eux-mêmes : ce ne sont pas moins de 40 nouveaux centres qui sont ouverts entre 1975 et 1979.

1979 à 1983 : l'essor par la franchise

  • En 1979, Feu Vert modifie son concept de magasin d’accessoires, ajoute une activité atelier entretien et développe l’idée du “centre auto” en franchise.

Les candidatures à la franchise Feu Vert s'avèrent rapidement très nombreuses, ce qui permet à l'entreprise de pratiquer une sélection forte, garante de la qualité qu'elle recherche depuis sa création !

Ce concept est complètement abouti dès 1983 et en totale adéquation avec les nouvelles attentes du client : transparence et vérité sur les prix, boxes de montage pour les équipements achetés en magasin, choix élargi de produits avec une sélection de 5000 références.

L'image de Feu Vert se veut fédératrice pour les franchisés comme pour les clients à qui elle permet de réaliser leur désir d'anticonformisme en leur offrant la possibilité de personnaliser leur auto.

1984 à 1989 : une croissance forte

Cinq ans d'euphorie pour Feu Vert !

Le marché est très propice avec un parc vieillissant (5 ans d'âge en moyenne) de quelque 21 millions de véhicules particuliers. L'accélération est particulièrement forte à partir de 1987 puisque entre le 1er janvier 1987 et le 1er janvier 1990, 50 % des centres auto ouverts le sont par Feu Vert. Mais le marché devient de plus en plus difficile en raison de la montée de la concurrence. 

Pourtant c'est durant cette période que Feu Vert devient la référence sur le secteur : l'entreprise résiste en effet mieux que les autres et réussit parfaitement une réorganisation dont l'élément clé est la prise de participation (à hauteur de 50% dans un premier temps) du groupe Monnoyeur dans Feu Vert, ce groupe ayant pour activité d'origine la distribution exclusive en France de la marque Caterpillar.

Enfin, cette période voit aussi l'affirmation de l'effort de communication entrepris par la société depuis quelques années déjà. Feu Vert est conscient qu'elle souffre d'un léger handicap par rapport au garagiste de quartier en terme de "capital confiance".

La réorganisation passe aussi par le rachat du groupe Bertin (26 magasins) et des centres auto Perf (groupe Cora). Feu Vert fait alors figure de modèle par la maîtrise de sa croissance aux yeux des spécialistes du secteur. Pour cela, elle articule sa politique de communication autour de 3 axes essentiels :

- En lançant la campagne "Entretien auto : chez Feu Vert on connaît le prix avant".

- En s'engageant tant sur la qualité que sur la rapidité : c'est le but de sa politique interne "Performance service" (engagement des franchisés sur la qualité, les prix, les délais).

- En innovant : Feu Vert met pour la première fois à la disposition de ses clients un numéro vert, pris d'assaut dès la première journée ! Feu Vert se construit ainsi une image de défenseur du consommateur et s'en donne les moyens : l'entreprise communique sur tous les médias et fait appel à Jacky ICKX. C'est l'heure des premiers spots TV, volontairement provocateurs, avec notamment le fameux spot TV sur le recrutement.

  • Le groupe MONNOYEUR, groupe familial distributeur des matériels de travaux publics et de manutention de marque CATERPILLAR, se diversifie dans la distribution automobile et prend le contrôle de Feu Vert en 1988.

1990 à 1995 : le temps de la cohérence

Après l'euphorie, la cohérence...

La guerre entre chaînes de centres auto est entamée. Certaines vont disparaître et les autres doivent alors envisager deux types de stratégie : se diversifier ou se spécialiser, d'autant que certains acteurs tentent d'effectuer leur entrée comme les hypers; d'autres comme les constructeurs, leur retour…

Pour faire face, il faut mettre l'accent sur les services, ce que fait immédiatement Feu Vert de façon à compenser la baisse des prix sur les produits vendus en libre-service. Pour ses 20 ans, le réseau Feu Vert compte 137 centres et propose plus de 5000 références en libre-service. Au sein de l'entreprise, Feu Vert continue de cultiver un fort esprit d'équipe en organisant les "Volants Feu Vert" et en donnant aussi rendez-vous à ses franchisés à l'occasion des "Congrès Feu Vert", qui ont lieu à Ouarzazate, Madrid ou encore au Canada…

Dans le même temps, c'est le véritable début de la stratégie d'internationalisation du réseau avec l'implantation de ses premiers centres en Espagne.

  • En 1990, c'est l'apogée : 110 nouveaux centres voient le jour et Feu Vert confirme sa position de leader français. Le concept s’internationalise avec la création de la filiale espagnole FEU VERT IBERICA en joint-venture avec le groupe espagnol CONTINENTE (PROMODES).

1996 à 2007 : maturités et perspectives

L'âge de la maturité et l'affirmation de valeurs fortes

Cette période est marquée par le retour des concessionnaires et la contre-offensive des spécialistes.

Dans le même temps, les consommateurs eux-mêmes ont évolué : l'achat impulsif a laissé la place à l'achat malin et Feu Vert s'est adapté en conséquence.

D'abord en poursuivant le développement de services en atelier : Feu Vert est désormais à même d'effectuer 70 opérations à prix forfaitaires.

Ensuite en mettant à jour de nouveaux axes de développement :

- Les produits de haute technologie : téléphones, système de guidage par GPS, qui connaissent une véritable explosion.
- La qualité et le professionnalisme, que Feu Vert considère comme la clé du futur pour se différencier.
- La clientèle féminine: 38% des automobiles en France sont détenues par des femmes.

En juillet 1998, le groupe MONNOYEUR et CASINO annoncent leur alliance avec une participation en capital respectivement de 62 % et de 38 % dans l’enseigne portant le nombre de centres auto de Feu Vert à 277 en Europe. Début octobre 2000, Feu Vert renforce ses positions et les activités de FEU VERT IBERICA par la reprise du réseau espagnol de centres auto DELAUTO ce qui portera le nombre d’enseignes espagnoles à 58. L'enseigne prend également une participation majoritaire dans le capital de Mondial Pare-Brise, réseau de centre de remplacement et de réparation de vitrages automobiles.

Novembre 2005, le réseau ouvre son premier centre auto au Portugal.

Février 2007, Feu Vert crée la JCup, nouvelle compétition automobile exclusivement réservée aux jeunes de18 à 25 ans (http://www.jcupfeuvert.fr). Feu Vert annonce ensuite la reprise des 24 centres Vidange et Soins Auto Carrefour, qu'elle transformera par la suite en centres fast fit Feu Vert Services.

12 mars 2007, Le Groupe MONNOYEUR, propriétaire à 100 % du capital de Feu Vert, cède 66 % à CDC Capital Investissement.

2008 à aujourd'hui :

Feu Vert en 2008 : l'essentiel

Face aux exigences des consommateurs, le monde automobile se tourne vers l'automobiliste et ses besoins en tant que conducteur : la sécurité, la fiabilité, le confort... Ces deux dernières années, Feu Vert s’est engagé dans un plan qualité ambitieux visant à définir etapporter encore plus de services à ses clients.

2008 - Lancement du concept Fast Fit « Feu Vert Services »

Au 31 décembre 2008, Feu Vert compte 395 centres en Europe dont 90 à l’internationalet 305 en France.

En 2009, Contrairement à certaines idées reçues, les automobilistes doivent savoir que la préservation de la garantie constructeur peut aussi se conjuguer avec un entretien de leur véhicule effectué dans le réseau Feu Vert. Forts de leur savoir-faire et résolument engagés dans les prix pour tous, les 305 centres auto Feu Vert décident aujourd’hui de s’affirmer comme une "alternative militante et experte" aux réseaux constructeurs.

Feu Vert veut également souligner que, contrairement aux idées reçues, un véhicule entretenu dans un centre auto Feu Vert peut continuer de bénéficier de la garantie constructeur

Aujourd'hui, avec son nouvel engagement «La Patte de l’Expert», Feu Vert va plus loin et se positionne encore plus du côté des automobilistes.

Les Experts Feu Vert mettent toute leur compétence technique et électronique à votre service en vous proposant des prestations complètes et en entreprenant des diagnostics électroniques sur votre véhicule, comme chez un concessionnaire.

Avec la Révision Expert, Feu Vert assure des prestations qui respectent votre carnet d’entretien et préservent votre garantie constructeur à moindre coût.

40 ans d’expérience dans le monde de l’entretien et de l’équipement automobile.

2009 - Création du site e-commerce feuvert.fr

2010 - Nouveau concept de magasin : espace accueil, coin détente, signalétique...

2012 - Lancement de « Feu Vert Entreprises »

2013 - Développement en franchise du Fast Fit « Feu Vert Services »

2014 - Lancement du projet d'entreprise Audace pour l'accélération digitale de la stratégie du groupe

2016 - Alpha Private Equity Fund 6 (Alpha) accompagne le développement du Groupe Feu Vert (Feu Vert international et Impex)