En septembre, Feu Vert a mené une enquête nationale pour contrôler la qualité de l’éclairage de nuit des véhicules circulant en France dans tous types d’agglomération (ville, périphérie, campagne). Il s’avère que 9 % des voitures, soit près de 3 millions de véhicules, présentent une non-conformité de leur éclairage circulation. Ce chiffre complète les statistiques du Contrôle Technique qui compte 8,21 % d’éclairages défectueux sur les véhicules particuliers présentés en 2016. De quoi faire réagir Feu Vert qui lance une opération «Voir et être vu» dans son réseau.